Les réductions de peine supplémentaires

Site non officiel sur les prisons françaises


Les réductions de peine supplémentaires

Article modifié 12 mai 2017 - Catégorie : Les aménagements de peine - 1 039 Commentaires

La loi du 15 août 2014, article 13 a modifié les remises de peines supplémentaires.

Dorénavant, tous les détenus ont droit au même nombre de jours :

Pour une année complète : 3 mois

Pour une année non complète : 7 jours / mois

La réduction supplémentaire de peine s’ajoute au crédit de réduction de peine et elle en est indépendante.
La réduction supplémentaire de peine peut être accordée aux condamnés :
– qui manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale, notamment en passant avec succès un examen scolaire, universitaire ou professionnel traduisant l’acquisition de connaissances nouvelles,
– en justifiant de progrès réels dans le cadre d’un enseignement ou d’une formation, en s’investissant dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul,
– en participant à des activités culturelles, et notamment de lecture,
– en suivant une thérapie destinée à limiter les risques de récidive
– en s’efforçant d’indemniser leurs victimes
La personne ne peut pas avoir une remise de peine supplémentaire, sauf décision contraire du juge de l’application des peine, si :
–  une personne condamnée pour un crime ou un délit pour lequel le suivi socio-judiciaire est encouru, refuse pendant son incarcération de suivre le traitement qui lui est proposé par le juge de l’application des peines en application des articles 717-1 et 763-7.
– si la personne ne prend pas son traitement qui est prescrit par le service médical, de façon régulière.

Les RPS sont accordées par le JAP après avis de la commission de l’application des peines (CAP).

Les RPS sont accordées pour une année. La situation pénale est examinée tous les ans.

 

Avant le 15 août 2014 :

La durée des RPS

  sans récidive légale en récidive légale
pour une année de détention 3 mois 2 mois
si l’année n’est pas complète 7 jours 4 jours
Si la personne a été condamnée pour:
– crime ou délit sur un mineur
– meurtre
– assassinat
– torture ou acte de barbarie
– viol
– agression sexuelle ou atteinte sexuelle

 

  sans récidive légale en récidive légale
année complète 2 mois 1 mois
année non complète 4 jours maximum 4 jours maximum

 

 

 

1 039 réponses à “Les réductions de peine supplémentaires”

  1. Lenny dit :

    Bonjour j’ai prit 6 mois je n’est pas eu le temp de les aménager j’ai eu un mandat d’ammener Le juge m’a déduit les rp directement au tribunal le calcul de mes rps doit se faire sur 6 mois qui est la peine sans les rp ou sur 4 mois et 19 jour qui est ma peine après déduction des rp s’il vous plaît ?

    • philippe dit :

      Bonjour,
      c’est sur les 4 mois restants, soit 28 jours.
      Si vous êtes pris avec un téléphone portable, le juge pourra retiré l’ensemble ou une partie des remises de peines. Vous risquez une nouvelle condamnation

  2. Lilis dit :

    Bonjour ,
    Mon conjoint est sortant pour le 11 juillet 2019 , avec les remises de peines sa date de sortie a été avancé au 20 juin . Pour les RPS comment cela se déroule la procédure ? La CAP va automatiquement traité son dossier ou faut que lui fasse la demande ? Sachant qu’avec les RPS il peut espérer sortir entre le 6 juin et le 20 juin.
    Sous combien de temps peut on avoir la ré
    ponse pour les RPS si il y en a.
    Merci beaucoup de votre aide.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      en théorie, il devrait passer en CAP dans les 10 jours, sauf s’il y a eu un oubli.
      Normalement, il n’a rien à demander, c’est automatique.
      Il devrait écrire au SPIP ou au greffe, qui pourront lui donner la date où il passera en CAP

  3. demour dit :

    bonsoir, je voulais savoir mon fils et incarcéré depuis le 03 /12/17 il a été juger il a pris 5 ans dont 4 ans ferme et 1 ans de sourcils aujourd’hui il a signé sa fin de peine en juillet 2019 et il lui ont accordé 14 jours rps puis je savoir sa date de sortie et que veut dire rps je vous remercie d’avance

    • philippe dit :

      Bonjour,
      pour la date de libération, c’est fin juillet 2019. Je ne peux pas vous la donnez, seul votre fils ou le CIP peut vous donnez la date exacte.
      RPS : réduction de peine supplémentaire. Ce sont des réductions de peine accordées au vu du comportement en détention

  4. Hady dit :

    Bonjour, qui appeler pour connaître le nombre de réductions de peines supplémentaires car je suis passer hier pour les RPS merci.

  5. Pascal dit :

    Aah ok mais du coup il serra permissionable au bout de 1/3 de peine ? Il est incarcéré le 25 mais 2018 sa date de libération est fixée au 21 mars 2022 car il a eu 11 mois de RP et 3 mois de RPS pour la première année qu’il vient juste de passer derrière les barreaux, je voulais savoir quant es ce qu’il sera aménageable et s’il pourra faire une demande de conditionnelles parentales car il a une femme et des enfants MERCI

    • philippe dit :

      Si la date de libération est fixée en 2022, il est dans les délais pour une conditionnelle parentale, à condition d’avoir un enfant de moins de 10 ans

  6. Pascal dit :

    Bonjour, mon frère a eu une peine de 5 ans il n’est plus en maison d’arrêt il est au centre de détention qui veut dire normalement il doit être aménageable à 1/3 de peine mais vu que c’est la deuxième fois qu’il est incarcéré je voulais savoir s’il sera toujours aménageable à 1/3 de peine et quant es ce qu’il serra permissionable ? Merci

    • philippe dit :

      Bonjour,
      le 1/3 de peine, c’est pour les permissions et non pour les aménagements de peine.
      Pour l’aménagement de peine, cela va dépendre de la date de la fin de peine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.