Les réductions de peine supplémentaires

Site non officiel sur les prisons françaises


Les réductions de peine supplémentaires

Article modifié 12 mai 2017 - Catégorie : Les aménagements de peine - 106 Commentaires

La loi du 15 août 2014, article 13 a modifié les remises de peines supplémentaires.

Dorénavant, tous les détenus ont droit au même nombre de jours :

Pour une année complète : 3 mois

Pour une année non complète : 7 jours / mois

La réduction supplémentaire de peine s’ajoute au crédit de réduction de peine et elle en est indépendante.
La réduction supplémentaire de peine peut être accordée aux condamnés :
– qui manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale, notamment en passant avec succès un examen scolaire, universitaire ou professionnel traduisant l’acquisition de connaissances nouvelles,
– en justifiant de progrès réels dans le cadre d’un enseignement ou d’une formation, en s’investissant dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul,
– en participant à des activités culturelles, et notamment de lecture,
– en suivant une thérapie destinée à limiter les risques de récidive
– en s’efforçant d’indemniser leurs victimes
La personne ne peut pas avoir une remise de peine supplémentaire, sauf décision contraire du juge de l’application des peine, si :
–  une personne condamnée pour un crime ou un délit pour lequel le suivi socio-judiciaire est encouru, refuse pendant son incarcération de suivre le traitement qui lui est proposé par le juge de l’application des peines en application des articles 717-1 et 763-7.
– si la personne ne prend pas son traitement qui est prescrit par le service médical, de façon régulière.

Les RPS sont accordées par le JAP après avis de la commission de l’application des peines (CAP).

Les RPS sont accordées pour une année. La situation pénale est examinée tous les ans.

 

Avant le 15 août 2014 :

La durée des RPS

  sans récidive légale en récidive légale
pour une année de détention 3 mois 2 mois
si l’année n’est pas complète 7 jours 4 jours
Si la personne a été condamnée pour:
– crime ou délit sur un mineur
– meurtre
– assassinat
– torture ou acte de barbarie
– viol
– agression sexuelle ou atteinte sexuelle

 

  sans récidive légale en récidive légale
année complète 2 mois 1 mois
année non complète 4 jours maximum 4 jours maximum

 

 

 

106 réponses à “Les réductions de peine supplémentaires”

  1. Jaja dit :

    Bonjour,
    Mon conjoint est incarcéré depuis le 12 mai pour 17 mois ferme et on lui a proposé la confusion de peine. Pouvez vous me donner plus de renseignements à ce sujet et comment doit on proceder pour en avoir droit.
    Merci d’avance

    • philippe dit :

      Bonjour,
      si on vous a proposer une confusion de peine, c’est que votre conjoint a été au moins condamnés à 2 peines au minimum, avec des infractions de même nature, la plupart du temps.
      Exemple : votre conjoint a été condamnée à une peine de 10 mois pour vol et à une peine de 7 mois pour vol, ce qui fait 17 mois.
      Il peut demander une confusion de peines, auprès du Procureur de la République, du dernier tribunal qui l’a condamné ou du tribunal auprès de la prison où il se trouve ou d’un des tribunal qui l’a condmané.

      Votre conjoint va être convoquer devant le tribunal, qui examinera sa demande, en tenant compte de son comportement, de sa situation familiale…
      Le tribunal pourra diminuer la peine la plus basse ou la supprimer.
      Dans notre exemple, le tribunal pourra diminuer la peine de 7 mois à 5 mois, 1 mois ou la supprimer ou refuser la confusion.
      Je pense qu’il est fortement conseillé d’être assister d’un avocat pour monter le dossier.

  2. Lepage dit :

    Bonjour ,
    Je voudrais comprendre combien de remises de peine et réduction de peine une personne a le droit : pour deux ans de prison dont une avec sursi et une années sous bracelet electronique, merci de votre réponse car tout se que je peux lire ne me donne pas la réponse? Et mon avocat non plus…

    • philippe dit :

      Bonjour,
      Si la personne a 2 ans dont 1 an de sursis, on ne prend en compte que l’année ferme, on ne tient pas compte du sursis.
      Donc 1 an plein, cela donne droit à 3 mois de crédit de réduction de peine.
      Il reste donc 9 mois à faire, ce qui donne au maximum, 9 * 7 = 63 jours.
      9 mois – 63 jours = 7 mois – 3 jours environ.
      Sous bracelet électronique, il n’est pas certain que le JAP octroi les 63 jours. Suivant les JAP, cela peut descendre à la moitié, voir moins.

  3. Yasmine dit :

    Bonjour,
    Mon mari a été condamné à 1an-3mois crp sa date de sortie est au 29juillet.
    Il passe en cap pour rps le 4mai.il travail et il a payé ses amendes.à combien de rps il peut prétendre au max et quelle serait sa date de sortie s’il vous plait?merci pour votre retour

    • philippe dit :

      Bonjour,
      il reste à votre mari 9 mois à faire.
      Il peut prétendre à 7 jours par mois * 9 mois = 63 jours.
      Le maximum pourra être de 63 jours.
      Il pourra avoir de 0 à 63 jours, car c’est le JAP qui décide, en fonction de plusieurs facteurs (comportement en détention, nombre de rapports d’incidents, travail, soins, indemnisation des victimes, payement des amendes…).

  4. Yasmine dit :

    Ok merci. Pouvez vous me dire à quelle date il sera éligible à l aménagement de fin de peine svp. Sachant qu il a ete incarcéré le 21 octobre 2016 date de sortie le 29 juillet 2017

  5. Yasmine dit :

    Concernant la loi je suis d’accord qu’elle concerne les remises de peines mon doute se porté sur les rps et non les crp

  6. Yasmine dit :

    Désolée une fois de plus d insister mais oui il est dans les delais pour un aménagement de peine classique il a fait une demande dès son 2eme mois d incarcération. Mais la je vous parle d un aménagement de FIN de peine (sefip) le delais c est à 4mois de fin de peine ou 3 mois?les avis diverges

  7. Yasmine dit :

    Aménagement classique a été refusé car pas d embauche à l exterieur.mais pour l aménagement de fin de peine le spip nous a dit que les magistrats etaient bcp plus souple

  8. Maty dit :

    Bonjour , mon mari se trouve actuellement à la prison de fresnes on lui a proposé d’aller travailler au Quartier chantier extérieur , est t il vrai qu’il touchera en plus des Rp est Rps , des RST qui apparement serai des Grace en plus à hauteur de 2 ou 3 jours par mois ?
    Mehdi pour votre réponse .

    • philippe dit :

      Bonjour.
      les remises de peines supplémentaires sont accordées par le JAP pour les personnes qui remplissent des critères précis (suivre une thérapie, un suivi médical, rembourser les parties civiles, travailler…).
      Travailler en chantier extérieur (être dehors la journée et dormir la nuit en prison) est une marque de confiance, car la personne travaille sans la présence d’un personnel pénitentiaire à l’extérieur.
      Je ne connais pas la politique du JAP de Fresnes, mais effectivement, il est dans les conditions pour obtenir des remises de peines supplémentaires.
      Le maximum est de 7 jours par mois.

      • Yasmine dit :

        Bonjour,mon mari doit passer début mai en CAP pour ses RPS,il a été pris avec un portable en cellule ,la juge lui a mis 20 jours de sursis, est ce que vous pensez qu’elle ne lui accordera aucun jour de RPS ou pensez vous qu’elle ne lui accordera pas en totalité (meme si je rêve un peu je me dis que comme c’est son seul rapport,qu’il a un suivi et qu’il a payé ses amendes elle fermera peut être les yeux)…

        • philippe dit :

          Bonjour,
          je ne pourrais pas vous dire, car chaque JAP à ses propres critères.
          Ce n’est pas le juge qui lui à mis 20 jours de sursis, mais le président de la commission de discipline (le directeur de la prison ou son adjoint).
          Dans certains établissements, c’est 1 mois de remise de peines en moins par téléphone trouvé en cellule.
          Dans certains tribunaux, c’est une condamnation de 6 mois pour la détention d’un téléphone portable.

          • Yasmine dit :

            Bonjour, lors de la commission disciplinaire, c est bien la JAP qui lui a mis 20 jours de sursis ,il l’a connais très bien étant donné que depuis le début de sa détention il l’a déjà rencontré lors de CAP pour aménagement de peine et c’est aussi elle qui lui accordait ses permissions de sortie. Lors de la commission disciplinaire elle lui a d’ailleurs dit que désormais elle ne lui accorderé plus aucune permission jusqu’à sa fin de peine prévu pour juillet. Il lui a alors demandé si ça impacteré également ses RPS elle lui a répondu : je prendrais ma décision début mai lors de la CAP. Par contre je tombe de haut car à aucun moment elle lui a parlé d’une peine en plus ou d’un passage au tribunal ! Est ce que c’est normal que personne ne lui en a parlé alors que la commission disciplinaire date d il y a plus d un mois ??? Merci pour vos réponses

          • philippe dit :

            Ce n’est pas possible que cela soit le JAP. La commission de discipline ne peut être présidé que par le chef d’établissement ou un de ses adjoints : commission de discipline.

            Concernant le tribunal, ce n’est pas systématique. Cela est du ressort du Procureur de la République et non du directeur de la prison.
            Le Procureur peut lancer une procédure sans en avertir le directeur de la prison.
            Vu le nombre de portables trouvés en cellule, il y a très peu de poursuites pénales.

          • Yasmine dit :

            Bonsoir ,il a dû faire une erreur en me parlant de la jap alors, par contre est ce qu’elle risque de lui retirer des RPS ou des CRP? Car j’ai peur que non seulement elle lui retire des crp mais que en plus de ça lors de la cap elle décide de ne pas lui accorder la totalité de ses RPS ce qui ferait double peine ….

          • philippe dit :

            Bonsoir.
            La JAP peut effectivement lui retirer des crédits de réduction de peines. Pour les RPS, c’est un ensemble (indemnisation des victimes, travail, formation, comportement…), je ne pourrais donc pas vous dire s’il aura le maximum ou pas.
            Il y a des chances que si la JAP retire des CRP, qu’elle ne donne pas le maximum en RPS.
            Cela ne fait pas double peine. Les RPS sont faites pour récompenser les « bons détenus ». C’est contradictoire de retirer des CRP pour mauvaise conduite (détention d’un téléphone portable) et donner des remises de peines supplémentaires pour bonne conduite.
            Je pense que l’on peut écrire tout ce que l’on veut, mais il ne faut pas oublier, qu’au final, c’est la JAP qui décidera…

          • Yasmine dit :

            Merci de prendre systématiquement le temps de me répondre ,c’est peut-être idiot mais ça me réconforte de venir poser des questions et avoir des réponses ,même si elles ne vont pas dans mon sens et que ce n’est parfois pas ce que je souhaiterai entendre,mais en tout cas ça me permet de ne pas me faire de fausses joies et tomber de haut.Je viendrai poster un commentaire une fois que la jap ce sera prononcée.

          • philippe dit :

            Bonjour.
            J’essai de répondre quand je connais la réponse. Mais forcément, je n’ai pas réponse à tout. Je préfère dire la vérité que dire ce que les gens ont envies d’entendre, ce n’est pas rendre service.
            Bon week-end

  9. Paul dit :

    Bonjour mon frere a pri 12 mois ferme et 12 mois avec sursis et 2 mois de revocation d un sursis depuis le 16 janvier pouvez vous me dire a quelle moment il est liberable merci et a quelle moment il peut faire une demande amenagement de fin de peine merci beaucoup

    • philippe dit :

      Bonjour,
      il paris 12 mois + 2 mois = 14 mois
      Il peut avoir pour les 12 mois : 3 mois de crédit de réduction de peines
      Pour les 2 mois : 14 jours de crédit de réduction de peines
      Il est dans les délais pour un aménagement de peines

  10. garni dit :

    bonjour mon fils est en prison depuis le 22 novembre 2016 il a 10 mois a faire (sursis spip a faire en prison ferme)quand sera t il liberè

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je ne peux pas répondre, car à part votre fils et le greffe de la prison où il se trouve, personne ne le sait.
      S’il a 10 mois, cela fait 70 jours de crédit de réduction de peine.
      Il peut aussi prétendre à des RPS, en fonction s’il travail, suit des cours, rembourse les victimes, suit une thérapie…
      Si votre fils à des sanctions disciplinaires, les réductions de peine peuvent être supprimé.
      Il y a tellement de paramètres, qu’il n’est pas possible de donner une date.
      Le greffe de l’établissement a donné la date de libération à votre fils.

  11. Pittana dit :

    Mon copain et incarcérés depuis le 14mars 2017 il a pris 4mois ferme quel et sa date de sortit avec les remise de peine etc….

    • philippe dit :

      Bonjour,
      la date se situe entre le 26 mai et le 14 juillet 2017.
      Comme je l’indique régulièrement, je ne peux pas vous donnez la date de libération.
      Vous pouvez demander à votre copain, il a reçu la date de libération par le greffe de la maison d’arrêt

      • Yaya66 dit :

        Bjr oui il lui on dit le 16juin normalement avec les remise de peine mais il ses inscrit à l’école esquil vont lui enlever des jours en plus ?? Merci

        • philippe dit :

          Bonjour,
          il est possible qu’il bénéficie d’une réduction supplémentaire de peines, à moins qu’il a déjà eu ces jours.

          • Pittana dit :

            Il ne l’ai à pas eu encore il a juste eu ses remise de peine au début qu’il et rentrer il lui on dit ta date et le 16juin mintenent j’aimerai savoir combien de jours vont t il lui donner pour être inscrit à l’école et chez le psy ?? Merci

          • philippe dit :

            C’est un maximum de 7 jours par mois, si moins de 1 an

  12. Yasmine dit :

    Bonjour, comme prévu je vous donne des nouvelles , mon mari a eu 1 mois de crp en moins pour le rapport qu’il a eu dû au téléphone portable retrouvé dans sa cellule,et il a eu 30 jours de RPS obtenu par la juge donc au final il ne gagne rien et ne perd rien . 1 mois de CRP retiré mais 1 mois de RPS accordé. Si les proches de détenus lisent mon commentaire je vous conseille de convaincre vos proches de ne surtout pas utiliser de portable en cellule si mon mari n’avait pas fait cette erreur il aurait été dehors un mois avant.

  13. Prissou dit :

    Bonjour mon conjoint a prit 10mpis ferme parce quil na pas chercher de travail pouvez vous me dire quand va il sortir avec les remise de peines. Il a ete incarcéré le 20avril 2017 cordialement.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je ne peux pas vous dire quand il sortira.
      10 mois, c’est 70 jours de remises de peines + 49 jours maximum de remises de peines maximum.
      La libération est comprise entre le 24 octobre 2017 et le 20 février 2018.
      Comme je n’arrête pas de le dire, votre conjoint à signer sa date de libération avec les remises de peines. Il peut vous la donner.
      Personne, à part le greffe de la maison d’arrêt ne peut vous donner une date, en sachant qu’elle pourra évoluer avec les RPS, qui seront donner en fin de peine et voir des retrait de remises de peines, en fonction du comportement

  14. Yasmine dit :

    ravie de voir que mon retour vous intéresse

    • philippe dit :

      Bonjour,
      j’essai de répondre à tous les messages, mais il m’arrive de le faire avec un peu de retard.
      J’espère que votre réponse sera lue et qu’elle fera réfléchir.
      Merci pour le message.
      Certains n’ont pas la même chance, car ils sont parfois poursuivis au tribunal par le Procureur pour détention de téléphone portable. Ils prennent quelques mois en plus.
      Pour information, l’administration se rend compte que les cabines de téléphones sur les cours de promenades ou dans les coursives ne sont plus adaptés aux besoins des personnes détenus et des familles.
      C’est pour cela qu’elle est en train de tester un nouveau système, dans au moins un centre de détention, où les personnes détenues ont un téléphone avec des numéros pré-programmés (comme le système actuel), mais le téléphone est en cellule. La personne détenue peut ainsi appeler sa famille la soirée ou quand il le souhaite.
      Si le test est concluant, il sera peut être déployé dans une majorité de centres de détention et de maisons d’arrêt.

      • Yasmine dit :

        Bonjour, j avait mis des smiley pour préciser que c était sur le ton de l’humour mais ils ne se sont malheureusement pas affichés, je vous remercie en tout cas pour toutes vos réponses pour tout le temps que vous consacrez à répondre à des personnes qui parfois sont complètement perdu et ne connaissent rien à ce milieu, mon conjoint à été incarcéré pour défaut de permis en récidive (incarcéré une fois qu’il a eu son permis vive la justice) et j étais complètement perdu vous avez répondu à toutes mes questions, merci infiniment. Plus que 2 mois et demi et ce cauchemar seront enfin derrière nous. Merci merci et encore merci

  15. Lepage dit :

    Bonjour, je suis sous PSE depuis fin novembre pour 1an avec 3 mois de remise de peine. Je travaille, je vois ma spycoloque tous les mois qui me sert énormément, pas de rapport d’incident depuis le début. Mais aujourd’hui mon état spycologique est trés bas car ne pas voir ma famille et mes amie le wk cela deviens trés dur je vie seul et c’est trés dur. Bref mon médecin a fait un courrier pour mon avocat que je lui est fait parvenir en recommandé AR et depuis trois semaines, mais pas de réponse à ce jour. Ma question est la suivante combien de remise de peine suplémentaire aurai-je le droit et dans combien de temps sachant que je suis à 2/3 de ma peine? Merci de votre réponse. Bien cordialement

    • philippe dit :

      Bonjour.
      Vous avez 1 an à faire.
      On vous a donné 3 mois de crédit de réduction de peine.
      Il vous reste donc 9 mois, ce qui peut vous faire un maximum de 9 x 7 jours = 63 jours.
      63 jours, c’est un maximum.
      Pour ne pas vous donner de fausses joies, tabler sur une vingtaine de jours. Si vous regardez les commentaires des personnes placées sous PSE, vous pourrez lire que la plupart non pas eu le maximum. Sous PSE, il semble que beaucoup de JAP donne plutôt la moitié, voir moins.
      Il ne faut pas oublier que ce n’est la majorité et que chaque cas est différent.

      • Lepage dit :

        Bonsoir, merci de répondre avec franchise vous nous faite un grand bien pour notre moral et continuez comme çà car vous êtes le seul à répondre aussi vite, encore merci à vous.

        • philippe dit :

          De rien.
          Je pense qu’il faut mieux être franc, qu’au lieu de faire miroiter des choses et donner de l’espoir aux gens, qui au final, prendront un coup de massue.
          Dans votre situation, je pense qu’il faut mieux partir sur une vingtaine de jours que de vous dire que vous aurez 63 jours. Si vous avez plus que 20 jours, vous serez ravi, alors que si vous pensez avoir 63 jours et que vous en avez que 20, cela fera un gros choc.
          Après, si le JAP est très strict, il peut vous donner qu’une dizaine de jours.
          10 personnes dans la même situation, dans 10 départements différents, auront chacun un nombre différent de jours de remises de peines, c’est ce que l’on appel l’individualisation de la peine.

  16. Le roux dit :

    Bonjour mon mari a eu 6mois ferme il est incarcéré depui le 18mars quelle sera sa date de sorti il a une entreprise avec des chantier en cour.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je ne peux pas vous donnez sa date de sortie, car il y a trop de facteurs qui rentrent en compte.
      Il est rentré le 18 mars, avec 6 mois, ce qui donne le 18 septembre 2017. C’est la date de libération.
      S’il ne comment pas d’infractions (par exemple détention de téléphone portable, trafic…), il pourrait bénéficier de 42 jours de crédit de réduction de peines, ce qui ferait le 7 août 2017.
      Il pourrait bénéficier de 28 jours de crédit de réduction de peines au maximum (il faut remplir plusieurs critères).
      La date de libération se situerait entre le 10 juillet et le 7 août 2017.
      Votre mari pourrait demander un aménagement de peines : semi-liberté, bracelet

      • Le roux dit :

        Merci pour les info mon mari a fai un dossier pour le bracelet on attend .
        Bonne journer

        • philippe dit :

          Il devrait aussi faire la demande pour la semi-liberté. Comme il a un projet professionnel, les 2 dossiers sont cohérents. Si le JAP est réticent pour donner un bracelet, il pourra refuser le bracelet, mais donner une semi.
          Il pourra aussi très bien donner le bracelet.
          Si votre mari a un avocat, qu’il lui pose la question

          • Le roux dit :

            Merci pour vos conseil car nous famille on est la pour les soutenir mais moi je connai rien au droit ou a la justice c’est un dialogue de sour quand on cherche des informations merci pour vos conseils

  17. El atmani dit :

    Bonjour jai pris 12 mois ferme pour vol avec violance et jugée 12 mois ferme pour abus de confiance juger dans la même annne jai pris un très bon avocat le meilleur de ma région il me dit c confusionable il me dit pour prendre les sous ou vous pensez que c possible car pas trop les meme fait et vu qu’il a de la violance dans la première affaire je sui récidiviste pas contre jai aussî rapports et un bon dossier vous en pensée koi svp

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je ne pourrais pas vous donnez une réponse, car ce n’est pas mon domaine.
      Je ne souhaite pas vous induire en erreur.

  18. Lynda dit :

    Bjr mon copain a pris 12 mois ferme on lui on retire 3 mois +7 jours par mois il doit sortir quand normalement on lui a di kil pourrai avoir une liberation conditionnelle a partir du 24 juillet sa veut dire koi on a 4 enfants dont 1 en bas âge comment je peux le faire sortir au plus vite merci beaucoup

    • philippe dit :

      Bonjour,
      votre copain doit faire 9 mois et il peut avoir au maximum 9 * 7 = 63 jours de rps, s’il remplit tout les critères.
      Vous prenez sa date d’écrou et il sort entre 7 et 9 mois après.
      Pour le 24 juillet, c’est la date à laquelle il peut demander une libération conditionnelle.
      S’il a reconnu l’enfant en bas âge, il peut demander une libération conditionnelle parentale (pour élever son enfant).
      Il faut qu’il demande à sa SPIP ou à son avocat, pour faire le dossier avec l’un des deux ou les deux.
      Il semble être dans les délais pour la conditionnelle parentale

  19. chirouze dit :

    Bonjour je ai un TIG. A faire a ton droit au remise de peine

    • philippe dit :

      Bonjour,
      la réponse est non. Car pour un TIG, vous n’êtes pas écroué. Vous n’êtes donc pas considéré comme un détenu

  20. lili dit :

    bonjour j’ai un bracelet électronique depuis le 1er février 2017 j’ai pris un an ferme pour détournement de fond, mais personne sait me renseigner la fin de ma peine merci de me répondre je n’en peux plus…

    • philippe dit :

      Bonjour,
      le greffe de l’établissement qui vous suit est le seul qui puisse vous donnez la date réelle.
      En sachant que cette date ne sera pas la bonne, en raison des réductions de peine supplémentaires, qui ne seront données que vers août.
      Vous avez pris 1 an. Votre date de libération est donc le 1 février 2018.
      Vous bénéficiez de 3 mois de crédit de réduction de peine. Votre date de libération est donc le 1 novembre 2017.
      Vous avez donc une peine de 9 mois, ce qui peut faire un maximum de 9 * 7 = 63 jours.
      Votre date de libération est donc comprise entre le 29 août et le 1 novembre.
      Il faudrait prendre contact avec le CIP ou le greffe qui vous suit, pour lui demander les papiers à fournir pour bénéficier des réductions de peine supplémentaires.
      Si vous ne donnez aucun papier, vous n’aurez pas beaucoup de jours.
      Peu de personnes touchent le maximum en réductions de peine supplémentaire en bracelet.
      Ne vous attendez donc pas à toucher le maximum, afin de ne pas tomber de haut

      • lili dit :

        merci beaucoup de votre réponse, mais j’ai tellement eu de surprise avec ce bracelet, il s’est cassé deux fois après la douche, le boitier une fois a sonner et une personne m’a demandé si la machine a patte marcher bien, et des déclenchements sans raison pendant mes heures de sorti, je déclenche tellement un stress quand je sors…..

        quel papiers ? car j’ai rendez vous tout les mois avec le CIP pour fournir mes bulletins de salaires et preuves de remboursement, merci pour votre réponse.

  21. lili dit :

    merci beaucoup de votre réponse, mais j’ai tellement eu de surprise avec ce bracelet, il s’est cassé deux fois après la douche, le boitier une fois a sonner et une personne m’a demandé si la machine a patte marcher bien, et des déclenchements sans raison pendant mes heures de sorti, je déclenche tellement un stress quand je sors…..

    quel papiers ? car j’ai rendez vous tout les mois avec le CIP pour fournir mes bulletins de salaires et preuves de remboursement, merci pour votre réponse.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      les papiers sont les bulletins de salaires, le remboursement des victimes, si vous suivez une thérapie, un courrier du médecin…
      Il faut voir avec le CIP s’il donne les documents au greffe qui vous suit ou si c’est à vous de fournir les copies au greffe de l’établissement.
      Le greffe ou le CIP mettra les documents dans le dossier pour le donner au JAP, qui donnera le nombre de réductions de peine supplémentaires, au vu des documents et son barème personnel

  22. Rachid dit :

    Bonjour,

    Je me permet de vous poser quelques questions, mais je tiens tout d’abord à vous remercier !
    Nos questions restent souvent sans réponses et le stress devant les juges ne facilites pas le dialogue. Alors MERCI à vous.

    Mes questions, j’ai une peine de 12 mois fermes ( 4 mois avec sursis révoqué par le 2eme jugement de 8 mois fermes = 12 mois au total )

    je suis entré en centre de QSL le 07 juin 2017 pour accomplir les 12 mois ( j’ai mes week-end de libre et en semi de 21h à 07h00 ),
    Une date de libération m’a été donné, je suis libre courant mars 2018.

    Est-ce que j’ai le droit aussi à des RPS ? ( je suis papa de 4 enfants dont un de 9 ans et un autres de 6 ans )
    pouvez-vous m’aider pour le calcul, c’est 7 jours de moins sur 12 mois ou sur 9 mois ?

    Pour ce qui concerne la conditionnelle, je peux la demander au bout de 4 mois 1/2 ?
    Je dois être libre en mars mais si j’ai une condi, est ce que m’a peine fini aussi en mars ou à cause de la condi je serais prolongé obligatoirement ?
    et pour finir en conditionnelle il faut certes respecter les RDV mais ai-je le droit de quitter le territoire ?

    • philippe dit :

      Bonjour,
      votre date de libération est le 7 mars 2018. 7 juin 2017 + 12 mois = 7 juin 2018 – 3 mois = 7 mars 2018.
      Le calcul des RPS se fait sur la peine à accomplir, soit 9 mois. 9 x 7 = 63 jours, au maximum.
      Oui vous avez droit au RPS. Il semble que beaucoup de personnes ne reçoivent pas le maximum. Je ne pourrais donc pas vous dire combien vous aurez.
      Vous pouvez demander une conditionnelle au bout de 4 mois et demi.
      La peine se finira à la date où vous serez en conditionnelle.
      Par contre, il y aura toujours un suivi fait par le JAP ou le CIP. Si vous ne respectez pas les termes de la conditionnelle, vous risquez un retour en maison d’arrêt.
      Pour quitter le territoire, il faut faire une demande au JAP. Il peut l’accorder ou pas

      • Ahmed dit :

        Bonjour. Mon ami ete condamne 8 ans. Ca faite 40 mois il.e incarcerz. Il a 4 enfants dont 2 moins d 10 ans. Comment ca marche amenagement ? Pour conditionelle parentale esk il ya remis supplimantaire ?

  23. Coudr dit :

    Bonjour a tous mon copain a ete incarcere il a fait 8mois il a eu une permission de sortie il n est pas rentre apres 4mois d evassion il sont venue le chercher il a ete juge il lui on mis 4mois Pour evAssion et 4mois qui lui reste se que je Veut s avoir c est comment sont calcule Les remise de prime? si il travail peut ton diminue sa peine? Et moi quesque je peut faire

    • philippe dit :

      Bonjour,
      les remises de peines ont déjà été calculé sur l’ancienne peine.
      Vu l’évasion, le JAP peut retirer l’ensemble des remises de peines, il est donc impossible de vous donner une date.
      Votre copain peut demander au greffe sa date de libération.
      Il saura ainsi s’il a encore des remises de peine

  24. Alex dit :

    Bonjour mon compagnon est en prison depuis le 23 janvier 2017 et il a pris 19 mois combien de jours de remises de peine peut il avoir ? Et est ce possible d’avoir des remises de peine supplementaire ?
    Merci par avance pour la reponse

    • philippe dit :

      Bonjour,
      pour les 12 mois : 3 mois
      19 – 12 – 3 = 4 mois
      4 mois = 7 * 4 = 28 jours
      Il a 3 mois et 28 jours de remises de peine.
      Il peux avoir des remises de peines supplémentaires, s’il travaille, va à l’école, suit une thérapie, rembourse les victimes…

  25. Alex dit :

    Merci pour votre reponse du coup quand je l’ai vu il m’a dis qunil avais pris 16 mois en tout donc sa fait combien de remise de peine ?

  26. Barbarita dit :

    Je voudrais savoir si mon mec a 10 mois d’emprisonnement incarcéré depuis le 18 avril 2017 a quel moment peut il demander la remise en liberté conditionnelle et savoor combien de temps il va rester labas. Aussi si il ne fait pas de demande de remise en liberté vont il lui donner d’office

  27. Mms dit :

    Bonjour j’ai le bracelet pendant 4 mois,je voudrais savoir quand vont-ils me l’enlever avec les Rps en sachant que j’ai eu 3retards ??merci

    • philippe dit :

      Bonjour,
      avec 3 retards, il y a des chances que le JAP ne vous donne pas le maximum pour les RPS.
      En crédit de réduction de peine, cela donne 28 jours.

  28. Popopapa dit :

    Bonjour mon conjoint a pris 7 mois avec sursis dont 3 mois fermes sachent que part moi il enleve 7 jours si j’ai bien compris est ce que après cest 2 mois et quelque jours il sort automatiquement ou il faut prendre un avocat et faire appel … ?

    • philippe dit :

      Bonjour,
      si votre conjoint a été condamné à 3 mois, il 21 jours de remises de peines.
      Il fera 2 mois et 9 ou 10 jours, suivant si le mois à 30 ou 31 jours.
      Une fois la date atteinte, il sera libéré automatiquement.
      Vous pouvez faire appel, mais il ne sera certainement pas jugé dans les 2 mois. Vous prenez donc le risque qu’il fasse les 3 mois, car si vous faites appel, il est prévenu et il n’aura pas les remises de peines.

  29. Popopapa dit :

    D’accord donc autant ne rien faire et il sortira automatiquement dans 2 mois et 10 jours …

  30. Yasmine dit :

    Bonjour, je reviens vers vous car j’ai encore besoin d’une info, mon mari sort ENFIN le mois prochain le 29 juillet,mais il y a un événement très important dans notre famille le 28 , pensez vous qu’il y a un moyen de demander une sortie la veille? Via un jour de remise de peine accordé exceptionnellement ou autre? Ou alors pensée vous que c est peine perdu et qu’il n’y a aucun moyen de demander la sortie 1jour avant?
    Par avance merci de votre réponse

    • philippe dit :

      Bonjour,
      il n’y a pratiquement aucune chance que votre mari sorte la veille.
      La seule possibilité, c’est qu’il touche des RPS, au moins 1 jour.
      Si la période a déjà été examinée, c’est pratiquement peine perdue.
      La seule solution, c’est que votre mari demande un entretien avec le CIP, qu’il fournisse toutes les informations et qu’une demande soit faite au JAP, pour obtenir 1 jour de RPS.
      Vous avez, je pense 1%, de chance de l’obtenir. Mais comme on dit, qui ne tente rien, n’a rien

  31. jenoune69 dit :

    bonjour mon homme a pris 24 mois ferme il a ete incarcerer le 5 mai 2017 a votre avie avec RPS ect.. il serai libre quand et amenageable a partir de quand cordialement ..

    • philippe dit :

      Bonjour,
      5 mai 2017 + 2 ans = 5 mai 2019
      5 mai 2019 – 3 mois = 5 février 2019
      5 février 2019 – 63 jours (9 mois x 7) = 2 décembre 2018
      Sans les RPS, il serait libérable le 2 décembre 2018.
      Il est dans les délais pour un bracelet

  32. Lili dit :

    Bonjour mon homme vient de faire 1 mois de prison il devrait sortor aujourd’hui mais hier il lui les 6 mois de sursis sont tombés .
    Combien de temps va t il faire merci

    • philippe dit :

      Bonjour,
      en théorie, il devrait avoir 35 jours de remises de peines.
      22 juin + 6 mois – 35 jours = 19 novembre si je ne me trompes pas.
      Il faut rajouter les RPS éventuellement, ce qui pourrait faire une date au mois d’octobre.
      Si vous demandez à votre mari, il vous donnera la date exacte

  33. Coco dit :

    Bonjour, mon mari viens d’être condamné à 3 ans de prison, ca fait deja 15 Mois quil est incarcéré ! Est il deja aménageable ? Quand peut on estimé une sorti?
    Merci d’avance pour votre retour

    • philippe dit :

      Bonjour,
      si je ne me suis pas trompé, votre mari aurait encore 14 mois et une dizaine de jours à faire sans les RPS.
      Il est dans les délais pour une demande bracelet électronique ou de libération conditionnelle.
      Quand il lui restera 12 mois, ce qui est peut être le cas s’il a des RPS, il sera dans les délais pour une semi-liberté

  34. Lisbeth dit :

    Bonjour , mon fils a été incarcéré le 14 02 a 1an ferme et 1 an avec sursis , apres avoir lu les messages ci dessus , j ai compris
    Donc 1 an plein, cela donne droit à 3 mois de crédit de réduction de peine.
    Il reste donc 9 mois à faire, ce qui donne au maximum, 9 * 7 = 63 jours.
    9 mois – 63 jours = 7 mois – 3 jours environ.
    ce qui pourrait faire une date de sortie en septembre , est ce bien comme ca .
    Par contre il a deja eu une permission de sortie de 1 jour le 11 05 , il a refait une demande de permission de sortie pour la fin du mois et on vient de lui refusér, je ne comprends pas trop pourquoi , soi disant pour le motif demande faite trop tot ( on lui avait dis delai de 6 semaines entre chaque demande) . merci

    • philippe dit :

      Bonjour,
      votre calcul est le bon. Votre fils a reçu sa date exacte de libération par le greffe de l’établissement. Pour les RPS, c’est entre 0 et 63, donc difficile de donner le bon chiffre.
      Concernant la demande de permission, c’est variable en fonction des JAP. Il n’y a de règles précises.
      Il pourrait demander à voir son CIP, qui pourra lui donner la raison.
      Votre fils a fait une demande de permission pour des raisons professionnels (trouver un emploi, rendez-vous chez un employeur) ou une demande de permission pour les liens familiaux.
      Si c’est pour un travail, le Juge a peut être estimé que c’était un peu tôt.

      • Lisbeth dit :

        bonjour,
        merci pour votre réponse , je crois que pour l instant il ne sait pas encore exactement sa date de sortie.
        Sa demande de permission etait pour lien familiaux, il a quand meme demandé au spip pour qu elle raison cela a été refusé puisque que c était eux qu il lui avait dis qu il pouvait refaire une demande , on verra ce qu il lui réponde.

  35. shayy dit :

    Bonjour mon mari a pris 6 ans de pris dont 3 ferme qu’il a déjà effectuer donc il peut demander le bracelet déjà . Mais je veux quand même savoir sans bracelet et avec toute les remises confondu meme celles pour bonne conduite il en a pour combien de temps ?

    • philippe dit :

      Bonjour,
      difficile de donner une réponse sur une aussi grande période, car il y a trop d’inconnu.
      Sur 6 ans, il peut avoir 11 mois et 7 jours.
      Ensuite, il peut avoir des RPS.
      Votre mari a reçu la date exacte de sa libération.
      Il est dans les délais pour un bracelet ou une conditionnelle

  36. shayy dit :

    Alors je vous explique mieu il a été condamné à 6 ans de prison dont 3 ans de sûreté il est déjà à 3 ans donc la sûreté s’en est allé et je voulais savoir combien de temps il lui restait sans demander de bracelet avec toutes les remise de peines qui existe et ceux automatiques merci d’avance.

    • philippe dit :

      Pour 6 ans, cela donne 11 mois et 7 jours de CRP.
      Pour les RPS, cela donne un maximum de 12 mois.
      Au maximum, il pourra avoir 23 mois et 7 jours de remises de peines.

  37. shayy dit :

    Car on me dit 18 mois sur les 3 ans qui reste est ce vrai ?

    • philippe dit :

      C’est possible.
      Pour les RPS, c’est un maximum. Pour toucher le maximum, il faut fournir des efforts et de la volonté (indemniser les parties civiles, avoir un bon comportement, travailler, suivre des cours, suivre un traitement médical, un suivi psychologique…).
      S’il n’a pas touché le maximum, ce qui est fort possible, il peut lui rester 18 mois effectivement.
      La solution la plus simple, c’est de demander directement à votre mari. Il pourra vous donner la date exacte.
      Sur une peine de 6 ans, si on calcul la date, avec tous les aléas de la détention, la date peut varier de 0 à 23 mois, soit pratiquement une marge de 2 ans.

  38. Lodia dit :

    Bjr, je voulais que vous mexpliquez mon conjoint a pris 1 ans ferme on lui a retirer 3 mois et liberté conditionnelle le 24 juillet 2017 , a fait une demande de permission de sortie familliale qui a eté refusé datant pour le 16 juin 2017 et puis m’annonce qu’il a 3 mois d’aménagement de coté et puis aujourd’hui il m’annonce qu’on lui ajouter 3 mois d’aménagement et 4 mois de peine en plus pour des jugement passer et qu’il a fait appel sur un jugement pour 6 mois demprisonnent . il serai liberable quand avec tous ses peines et quoi faire si il a un enfant malade et moi meme malade.. Je m’excuse pour la longitude du texte ou question. Je voulais juste trouver une réponse prés de vous pour me préparer au pire nouvelles.. Cordialement , merci

    • philippe dit :

      Bonjour,
      désolé, mais j’ai pas compris votre message. Je pense que vous mélangez aménagement de peine et nouvelles affaires. Les aménagements de peine ne sont pas limité dans le temps.
      Il faut juste savoir si la conditionnelle a été maintenue au 24 juillet (d’après ce que j’ai compris).
      Si c’est le cas, il sortira le 24 juillet en conditionnelle.
      S’il n’a pas eu de conditionnelle, je ne pourrais pas vous répondre, car il n’y a pas assez d’éléments.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *