Les réductions de peine supplémentaires

Site non officiel sur les prisons françaises


Les réductions de peine supplémentaires

Article modifié 12 mai 2017 - Catégorie : Les aménagements de peine - 1 124 Commentaires

La loi du 15 août 2014, article 13 a modifié les remises de peines supplémentaires.

Dorénavant, tous les détenus ont droit au même nombre de jours :

Pour une année complète : 3 mois

Pour une année non complète : 7 jours / mois

La réduction supplémentaire de peine s’ajoute au crédit de réduction de peine et elle en est indépendante.
La réduction supplémentaire de peine peut être accordée aux condamnés :
– qui manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale, notamment en passant avec succès un examen scolaire, universitaire ou professionnel traduisant l’acquisition de connaissances nouvelles,
– en justifiant de progrès réels dans le cadre d’un enseignement ou d’une formation, en s’investissant dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul,
– en participant à des activités culturelles, et notamment de lecture,
– en suivant une thérapie destinée à limiter les risques de récidive
– en s’efforçant d’indemniser leurs victimes
La personne ne peut pas avoir une remise de peine supplémentaire, sauf décision contraire du juge de l’application des peine, si :
–  une personne condamnée pour un crime ou un délit pour lequel le suivi socio-judiciaire est encouru, refuse pendant son incarcération de suivre le traitement qui lui est proposé par le juge de l’application des peines en application des articles 717-1 et 763-7.
– si la personne ne prend pas son traitement qui est prescrit par le service médical, de façon régulière.

Les RPS sont accordées par le JAP après avis de la commission de l’application des peines (CAP).

Les RPS sont accordées pour une année. La situation pénale est examinée tous les ans.

 

Avant le 15 août 2014 :

La durée des RPS

  sans récidive légale en récidive légale
pour une année de détention 3 mois 2 mois
si l’année n’est pas complète 7 jours 4 jours
Si la personne a été condamnée pour:
– crime ou délit sur un mineur
– meurtre
– assassinat
– torture ou acte de barbarie
– viol
– agression sexuelle ou atteinte sexuelle

 

  sans récidive légale en récidive légale
année complète 2 mois 1 mois
année non complète 4 jours maximum 4 jours maximum

 

 

 

1 124 réponses à “Les réductions de peine supplémentaires”

  1. Bouchaib dit :

    D’accord en tout cas merci bcp pour toutes vos réponses merci cordialement

  2. Bouchaib dit :

    D’accord merci bcp du coup il as fais appel sur la décision de RPS (car ils lui on n’on donner 0jrs) le 28 janvier 2020 combien de temps sa met pour que l’appel soit traiter y’a t il un délai ? Car à ce jour toujours rien !
    Sous prétexte qu’il n’avais pas payer les parti civile pas travailler en détention pas étais à l’école …) or quand il as fais appel j’ai fourni à sa Spip tout l’es justificatif du Cd où il étais avant son évasion comme quoi il avez bien payer les partis civile travailler tt sa …) mais il n’as toujours pas eu de retour !
    Nous avons 2 CD à Toulouse mais ils nous dise qu’il y’a un an d’attente pour aller la bas … il attent également le retour du dossier du transfert Qui est parti à la DR …et qui mentionne un rapprochement familiale.
    Merci pour toute vos réponse

  3. Fati dit :

    Bonsoir ‍♀️ Philippe
    Et merci beaucoup encore pour vos réponses claires et précises.
    Et de votre disponibilité.
    Bien cordialement fati

  4. G.ludivine dit :

    Bonjour mon mari est incarcere en prison il fait attraper avec un telephone portable en cellule.il a fait 7j de mitard jusqua combien maximun il peuvent lui enlever de jours rps en sachant que autre dans son cas se sont fait enlever 1mois rps et autre 14j es- que c’est normale? Au c’est selon envie du JAP

    • philippe dit :

      Bonjour,
      c’est le JAP qui décide. Il n’y a pas de barème. Souvent c’est 1 mois.
      Il peut enlever moins ou enlever plus. Cela va aussi dépendre de la direction et du comportement général de la personne.

  5. Fati dit :

    Bonsoir Philippe
    Date decrou 13 janvier 2019 , pour une peine de 3 ans
    En janvier 2020 il a eu 3 mois RPS
    Je demande avec les 2 mois de covid 19 est ce qu il fait parti ?
    Si c’est pour tous les condamnés oubien ?
    Et si c’est le cas , est ce qu’il peut sortir en septembre ou octobre 2020 avec les Rps, car il est poli , il travaille et il n’a pas fait de problème ni rien un bon comportement.
    Merci bien cordialement.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      s’il touche le maximum de rps, effectivement il pourrait sortir vers septembre ou octobre.
      Le JAP peut donner entre 0 et 2 mois de rps spécial covid.
      Il y a des cas d’exclusions

  6. Bouchaib dit :

    Bonsoir d’accord merci bcp et une dernière question il passe à la commission dès libérations sous contrainte le 27 avril 2020 il sera à son 2/3 de peine le 12 mai 2020 Étant donner qu’il lui reste à peu près 15mois pensez vous qu’il a des chances de sortir (sachant qu’il n’a jamais eu de rapport ni de mitard il travaille va à l’école au psychologue au psychiatre) après je sais bien que sa sera l’avis des Spip,des chef d’établissements,procureurs ) je m’inquiète juste par rapport à sa date de fin de peine …
    Et autre question dsl le 24 décembre 2019 il on transférer au centre pénitentiaire de mont de Marsan étant à 2h40 de notre domicile (Toulouse) nous avons fais la demande de transfert mais nous avons toujours rien est ce que sa a un rapport à la durée de détention chez eux ou autres choses (sa fais 3 mois et demi qu’il est là bas ) cordialement

    • philippe dit :

      Bonjour,
      il a une évasion. Cela sera pris en compte dans la balance.
      Donc impossible de vous donnez une réponse. Je ne me prononce jamais sur une demande d’aménagement de peine, car c’est trop aléatoire.
      Pour le transfert, je pense qu’il était en maison d’arrêt. Comme il est condamné avec un reliquat de plus de 12 mois, c’est normal qu’il parte en Centre de détention.
      S’il est reparti dans une autre maison d’arrêt, cela doit être un transfert disciplinaire

  7. Bouchaib dit :

    Bonjour voilà c’est la première fois que je demande via des forums mais si cela peut m’aider à comprendre certains point que ni mon avocat ni la Spip arrive à m’espliquer j’aurai peut être plus de chance ici
    Mon mari a étais incarcéré le 19.08.2019( A la suite d’un non rendement de permission ou il avais 51mois à effectuer il a na fais 20mois avant de ne pas ce rendre )il étais en maison d’arrêt jusqu’au 24 décembre 2019 puis à étais transférer en centre pénitentiaire il ce trouve dans l’établissement depuis maintenant 3 mois et demi (total 7mois et demi effectuer date de libération 18.07.2021- son 2/3 de peine et le 12mai2020) à ce jour ils lui refusent les RPS sachant aussi que les RPS des 20 mois qu’il avais effectuer il a n’a jamais bénéficier … il va a l’école au travaille au rdv sociaux enfin tt ce qui faut na jamais eu de rapport toujours un bon comportement et aujourd’hui on lui a répondu non toi y’a n’a pas tu passera l’année prochaine … est ce normal? Ou est le problème si y’a n’a un ! Car il commence à ce dire qu’il y’a un acharnement sur lui !! Et moi je sais plus comment faire si vous pourriez me répondre j’en serai ravis que vous m’éclairer sur la situation

    • philippe dit :

      Bonjour,
      le JAP doit voir tous les condamnés, au moins 1 fois par an.
      Je pense qu’il a touché des rps sur les 20 mois.
      Comme il a une évasion, il y a de très fortes chances que le JAP lui ai retiré les rps.
      Il faut maintenant voir s’il est passé et voir qu’elle période a été examinée.
      L’avocat peut demander à voir la fiche pénale. Il saura s’il est passé ou pas en rps

  8. Veronique dit :

    Merci beaucoup

  9. Veronique dit :

    Bonjour mon petit ami c’est fait incarcéré y a 9 ans il a pris une peine de 15 ans il as déjà bénéficier dENVIRON 5 ans de remise de peine et je voudrais savoir si il as la possibilité d’avoir une remise de peine supplémentaire ?

  10. Lindsay dit :

    Merci beaucoup de m’avoir répondu , il n’a jamais été au mitard et toujours eu un bon comportement .Il n’a eu aucun incident que doit il faire pour les récupérer merci encore

    • philippe dit :

      Il doit écrire au greffe de la prison où il se trouve. Ils pourront lui dire s’il est passé pour les rps et combien il a reçu.

  11. Lindsay dit :

    Bonsoir je viens vers vous car mon mari a été jugés Au mois d’avril 2019 .Il a pris 2 ans ,la prison lui on donner 15 jours de rps et lui on fait signer sa date de sortie au 30 mai 2019 .Mais le procureur a fait appel , sans même nous avertir du coup grande surprise le 30 mai .pas de sortie il a été rejuger au mois de novembre 2019 il a pris 4 ans .il est rentrer en detention le 17 novembre 2017 , il a eu les crp il serai libérable le 21 février 2021 mais est ce normal qu’il n’a toujours pas eu de rps ? A part les 15 jour du 1er jugement. Est ce une faute .Il toujours eu u bon comportement et pas d’incident. Merci d’avance pour votre réponse

    • philippe dit :

      Bonjour,
      en théorie, les 15 jours ont été supprimés, car il était toujours prévenu.
      Soit vous mari n’a pas de chance et il a été oublié 2 années de suite.
      Soit il est passé en rps et il n’a eu aucun jour, en raison de son comportement.
      S’il a fait du « mitard », il y a de fortes chances qu’il n’est pas de rps, pareil s’il a été pris avec un portable en cellule.
      Le 21 février, c’est bizarre, car cela devrait être le 17 février.

  12. Nini dit :

    Bonsoir mon mari a pris 11ans sachant qui la été incarcéré 3ans 2013 à 2016 il sors en accquittement 2016 l avocat général fais apel il passe au tribunal le 19 décembre 2018 il prend 11ans du coup encore incarcéré il fais apl a la cassation au final il le condanne le 25mars car il casse pas il sortira quand avec les remise de peine et remise de peine supplémentaire il peux demander quand le bracelet il a pas de sûreté bon comportement il suis des cours et paye les parti civils

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je pense qu’il devrait s’orienter sur une conditionnelle, avec un bracelet probatoire, c’est ce qui lui permettrait de sortir le plus rapidement.
      Pour le bracelet simple, c’est 2 ans avant la date de libération

  13. Nini dit :

    Bonsoir mon mari a pris 11ans sachant qui la été incarcéré 3ans 2013 à 2016 il sors en accquittement 2016 l avocat général fais apel il passe au tribunal le 19 décembre 2018 il prend 11ans il fais apl a la cassation au final il le condanne le 25mars il sortira quand avec les remise de peine pas de sûreté

    • philippe dit :

      Bonjour,
      vu la longueur de la peine, il ne faut pas se fier à la date de libération, car elle va changer. Avec les rps, la date peut être modifiée de presque 2 ans.
      Actuellement, la date approximative est le 19-01-2025. Avec les rps des 5 ans, elle a déjà peut être changée d’1 an.
      Votre mari connait la date de libération à ce jour

  14. Anis dit :

    Bonjour mon conjoint es tomber le 22 septembre 2018 il prix 27 moi es 15 jour quel es sa date de liberations

    • philippe dit :

      Bonjour,
      date de l’écrou : 22-09-2018
      date de fin de peine : 22-12-2020
      date de fin de peine avec les CRP : 01-07-2020
      Il pourra toucher environ 4 mois de rps.
      S’il a touché le maximum de rps, la libération devrait avoir lieu au mois d’avril-mai

  15. Izzi dit :

    Oui c est bien le 2 avril non pas de rapport d incident.
    Je sais pas ce que c est le CAP.
    Désolé pour toutes les questions.
    Merci pour vos réponses.

    • philippe dit :

      la CAP c’est la commission des peines: C’est la commission avec le JAP, le Procureur, la direction de la prison… où ils donnent les rps, aménagements de peine

  16. Izzi dit :

    Bonsoir, la durée est de 4 mois.
    Merci pour vos réponses.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      date de l’écrou : 27-01-2020
      date de fin de peine : 27-05-2020
      date de fin de peine avec les CRP : 29-04-2020
      Il pourrait bénéficier de 28 jours maximum de rps.
      La date de libération pourrait donc être le 1.
      Vous dites que la date est le 2. S’il passe en CAP le 2, le greffe a fait une erreur ou votre mari a eu des rapports d’incidents.
      Le 2 pourrait être la date de libération s’il est passé en CAP

  17. Izzi dit :

    Bonsoir date d ecrou le 27 janvier 2020.
    Merci pour votre réponse.

  18. Izzi dit :

    Bonjour, mon conjoint doit sortir le 29 avril 2020.
    Ses Rps sont inscrits le 2 avril.
    Est ce qu il sort le 2 avril ou c est le jour ou il doit signer.
    Merci d avance pour votre réponse.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      je ne peux pas répondre au vu des informations fournies.
      Il faudrait la date d’écrou et la durée de la peine pour vous répondre

  19. Jessisa dit :

    Bonsoir,
    Voila je suis déjà venu demander un renseignements ici,mais j aurais besoin d un autre renseignement.
    Mon conjoint a eu 3 mois ferme ça fait 3 semaines qu il est incarcéré.
    Il a demander le bracelet electronique.
    Il est donc passer au spip aujourd’hui

    On ma téléphoner pour avoir des documents, accord pour le placement du dispositif, carte d’identité, bail etc…
    Comment ce passe la mise en place du dispositif dans le logement ?
    Et si on me demande tout les documents la vous pensez que c’est en bonne voix ou c est tout à faire normal ?
    Désolé pour toutes les questions.
    Merci d avance pour votre réponse.

    • philippe dit :

      Bonjour,
      les documents sont nécessaires pour faire un dossier pour le présenter au JAP, c’est la procédure normale.
      Il y a plusieurs types de dispositif. Le boitier est branché sur une prise électrique dans le logement. Le boitier ne doit pas être déplacé.

  20. Isabelle dit :

    Merci beaucoup Philippe

  21. Isabelle dit :

    D’accord mon avocat veut deposer une demande des maintenant ??? pour un pse probatoire a une liberté conditionnelle vu qu’il à un emploi dehors et qu’il serait a mis peine en novembre peut-être mon avocat ces t’il tromper dans ces calcules

    • philippe dit :

      Avant une conditionnelle, le JAP peut accorder un bracelet électronique, ce qui peut décaler le délai.
      Pour les grandes peines, c’est compréhensibles, car les personnes ont passés de nombreuses années.
      Pour éviter une sortie sèche, une semi-liberté ou un bracelet, permet à la personne de se réhabituer au monde extérieur.
      Pour une courte peine, je ne sais pas si le JAP l’accorde facilement.
      La plupart du temps, les avocats connaissent le fonctionnement des JAP.
      Je ne pourrais pas vous dire si c’est bien ou pas de faire la demande maintenant, car je ne connais pas la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.