Le crédit de réduction de peine - Administration Pénitentiaire

Site non officiel sur les prisons françaises


Le crédit de réduction de peine

Article modifié 14 février 2017 - Catégorie : Les aménagements de peine - 2 Commentaires

Les réductions de peines étaient calculées sur une année et elles étaient octroyées par le Juge d’Application des Peines (JAP).

Le crédit de réduction de peine est calculé sur l’ensemble de la peine. Il n’est plus octroyé par le JAP, mais il est calculé de façon automatique par le greffe, dès l’écrou ou dès que la personne passe condamnée définitif.

 

sans récidive légale en récidive légale
pour la 1e année de détention 3 mois 2 mois
pour les années suivantes 2 mois 1 mois
si l’année n’est pas complète 7 jours (maximum 2 mois) 5 jours (maximum 1 mois)

Depuis la loi du 15 août 2014, article 13, il n’y a plus de distinction entre personnes qui se trouvent en récidive légale ou pas. Toutes les personnes ont le droit à 3 mois de crédit de réduction de peine pour la première année et 2 mois pour les suivantes, ainsi que 7 jours par mois, si l’année n’est pas complète.

 

Le retrait des crédits de réduction de peine (CRP)

Les réductions de peine peuvent être retirées en raison de la conduite en détention ou après la libération, pendant la période égale à la durée du CRP octroyé.

C’est le JAP qui retire les CRP, après avis de la Commission d’Application des Peines. Il est saisi par le Directeur de l’établissement Pénitentiaire ou par le Procureur de la République.

2 réponses à “Le crédit de réduction de peine”

  1. Ebert dit :

    Bonsoir, mon petit amis à été incarcéré hier pour trafic de stupéfiants. Il est condamné à 10 mois ferme plus 5 mois car il avait une autre peine en cours d’aménagement. Je voulais savoir si il aurait le droit à une remise de peine ? Sachant que je suis enceinte et que l’accouchement est prévu dans 4 mois, est ce qu’il pourrait bénéficier d’une réduction de pain supplémentaires ou pas ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • philippe dit :

      Bonjour,
      le crédit de réduction de peine est automatique pour toutes les personnes qui sont condamnées.
      Il aura donc droit à des remises de peine. De tête, cela devrait faire 3 mois et 14 jours.
      Il n’y a pas de réduction de peines supplémentaires pour l’accouchement ou parce que vous êtes enceinte.
      S’il travail, suit des soins, suit des cours, rembourse les victimes… il pourra avoir des remises de peines supplémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *