Le contrôleur général des lieux de privation de liberté - Administration Pénitentiaire

Site non officiel sur les prisons françaises


Le contrôleur général des lieux de privation de liberté

Article modifié 17 juillet 2014 - Catégorie : Livres sur les prisons - 2 Commentaires

Nom du livre : Le contrôleur général des lieux de privation de liberté

Prix indicatif : 20 euros

Editeur : Dalloz

Date de parution : 20 février 2013

Disponibilité :

 
http://www.malibrairiededroit.fr/droit-penal-et-procedure-penale/79496-le-controleur-general-des-lieux-de-privation-de-liberte-rapport-d-activite-2012-9782247125289.html (19 € au 17/07/2014)
 

Librairie Dauphine – LexisNexis

27 place Dauphine

75001 Paris

Tel. : 01 43 26 60 90

Fax : 01 46 34 22 98

librairie.dauphine@lexisnexis.fr

 

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté

Petit extrait du livre :

Au terme d’une nouvelle année de travail intense et vigilante, le contrôle général rend son cinquième rapport d’activité sur l’état des lieux de privation de liberté en France, en 2012, et les recommandations qu’il en a déduites, adressées aux pouvoirs publics. Ce nouveau rapport s’ouvre par l’analyse des politiques recommandées par le contrôleur général ainsi que celle des suites réservées, ou non, par les pouvoirs publics à ses préconisations. Suivent quatre chapitres thématiques, dont le choix répond à des préoccupations actuelles du contrôle général et qu’il a nourris des milliers de courriers qu’il reçoit annuellement et des 665 visites d’établissements effectuées depuis le commencement de son activité en 2008 : la discipline qui est appliquée dans les lieux de privation de liberté ; l’exercice des droits de la défense par toute personne captive ; enfin, l’accès aux soins et la prise en charge, dans des lieux d’enfermement devenus lieux de vie, des pathologies de longue durée. Un chapitre est spécifiquement consacré à la question de l’enfermement des enfants. Figurent dans ce rapport également plusieurs témoignages, écrits et photographiques, de la réalité du quotidien de ces lieux de captivité. Enfin sont présentés une proposition de réforme législative du contrôle générale et le traditionnel bilan chiffré de l’activité annuelle ; le point est fait, de manière transparente, sur les ressources humaines et budgétaires.

 

2 réponses à “Le contrôleur général des lieux de privation de liberté”

  1. mezzouar dit :

    J’ai un frère en prison depuis 7ans pour vole malheureusement, a une spipe qui lui rend la vie insupportable pour évité les problème il n’aime pas allé la voire.pour cela, est ce l’a, est ce que la spipe a le droit de lui autorisé aucun privilège et aucune réduction de peine? malgré qu’il a jamais fais ou dit quoique ce soie il as personne.son avocate d’ office est a coté en ‘a fait plusieurs dossier est a chaque foi avec c’a mauvaise fois embrouille tous le monde
    Comment faire pour tenir justice svp.

    Avec une grande attente de votre répense
    il ce trouve a xxxx, xxxx xxxx (comme le forum est public, on ne met pas de nom de personne)

    • philippe dit :

      Bonjour,
      le SPIP n’autorise aucun privilège et ne donne aucune réduction de peine.
      C’est le JAP qui accorde les réductions de peine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.