Le quotidien dans une Maison d'Arrêt

Site non officiel sur les prisons françaises


Le quotidien dans une Maison d’Arrêt

Article modifié 26 mai 2013 - Catégorie : Le quotidien dans une prison - 6 Commentaires

Le quotidien en prison

La prison est une ville dans la ville. Une micro société cohabite au sein des murs.
Comme dans la société, chacun organise sa journée différemment.
Le matin, vous avez ceux qui vont aller travailler (aux ateliers ou au service général).
Il y a ceux qui vont étudier (en salle de cours ou en formation professionnelle).
Il y a ceux qui vont aller faire du sport ou aller en promenade.
Il y a ceux qui restent en cellule à dormir, regarder la télévision ou lire.
Il y a ceux qui se préparent à aller au parloir ou au tribunal…

Exemple d’emploi du temps en Maison d’Arrêt

07 h 00 – 07 h 30 Réveil, petit déjeuner, toilette, entretien de la cellule
07 h 30 – 11 h 30 Travail
08 h 00 – 11 h 15 activités, promenade, loisirs (sport, bibliothèque, etc.), parloirs, douches
11 h 30 – 12 h 15 Distribution du déjeuner
13 h 00 – 14 h 00 Promenade des détenus du service général
14 h 00 – 17 h 00 Travail, activités, promenade, loisirs, parloirs, douches
17 h 00 – 17 h 45 Douches pour les détenus qui travaillent (service général ou autre)
18 h 15 – 18 h 45 Distribution du dîner
18 h 45 Fermeture des cellules

6 réponses à “Le quotidien dans une Maison d’Arrêt”

  1. Marie dit :

    Bonsoir Philippe

    J’espère que vs avez passé d’excellentes vacances…Vous avez dû manquer, cruellement, au site. Car vs en êtes le pilier.

    Je souhaitais vs donner des « nouvelles » de la structure « Respecto ». Que notre fils a été le premier à inaugurer. Cette structure permet d’échapper à la violence gratuite et aux agressions physiques, des autres détenus…et aussi de se trouver « valorisé » pr le travail que l’on produit. Dimanche dernier, notre fils a été récompensé, car il se donne à fond…. il a eu droit à un colis de 5 kg (identique à celui de fin d’année), avec les produits qui lui faisaient plaisir. Ils ont été deux, à bénéficier de cette récompense…
    Je trouve l’initiative formidable…elle permet de reprendre confiance en soi..ET le travail jugé (il y a des classements)…et reconnu, notamment pr les surveillants….Il y a aussi des activités. Ainsi, il a pu mettre en place un atelier « cinéma » et d’Ecriture (pour une aide concrète aux détenus analphabètes). Il pourrait aussi faire beaucoup de sport (Le module possède même des machines)…mais il préfère se dépenser..au nettoyage !!!Peu de matériel, peu de produits..mais beaucoup d’huile de coude..et d’ampoules, aux mains !!!et surtout le sentiment d’être utile, à la « Collectivité » (Si je puis m’exprimer ainsi).
    Le point négatif? Mes lourds problèmes cardiaques, qui nécessitent des séjours itératifs en USIC [Unité de Soins Intensifs Cardiologiques), et ne me permettent de visiter notre fils, que très rarement. Avec un insoutenable pincement au coeur, car je sais que je ne serai plus là, quand il sortira. Son papa est constamment obligé de lui mentir…car il est persuadé que ns serons tous réunis, à sa sortie.
    Très cordialement.
    Marie

    • philippe dit :

      Bonjour,
      merci pour les informations, car je ne connais pas cette structure expérimentale. Il y a des expérimentations dans plusieurs prisons et il faut attendre des années pour qu’elles soient généralisées, si elles fonctionnent.
      Bon courage pour vos problèmes de santé

  2. Carames dit :

    Bonjour
    Mon fils est incarceré depuis novembre 2013 sortie prévue juin 2020
    Jusqu’ à ce jour aucune permissions de sortie lui a été accordée.
    Il lui reste 2 ans. Qu’elles sont les demandes d aménagement qu’ il peux faire? Il a 26 ans et souhaite plus que tout s en sortir et prendre le chemin de la droiture.

  3. Audrey et jason dit :

    Bonjour mon mari a pris 10 ans ferme en enlevent les RP et rps combien va t il faire de prison. Et apres peut on aménager sa peine nous avons 2 enfants et quelle aménagement peut il avoir merci de vos reponces

    • philippe dit :

      Bonjour,
      pour les RP, cela fait 21 mois.
      pour les RPS, beaucoup trop aléatoire de donner une date.
      Pour l’aménagement de peine, le plus proche, c’est une libération conditionnelle. Il faut avoir purger la moitié de la peine.
      Pour votre mari, la moitié, ce n’est pas 5 ans, mais 10 ans – les RP – moins RPS.
      Si la première année, votre mari touche 3 mois de RPS, cela ferait une mi-peine : 10 ans – (21 + 3) / 2 = 4 ans.
      Il pourrait être dans les délais après avoir purger 4 ans environ.
      Les RPS sont donnés tous les ans. A chaque fois qu’il aura les RPS, la mi-peine va bouger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.